Logo de www.saphisme.com

Introduction à Sappho de Lesbos

  • médaillon en bronze de 1880 (source à vérifier)
  • jeune fille dite Sappho de Lesbos au musée de Naples (Italie)
  • carte des principaux lieux de la vie de Sappho
médaillon en bronze de 1880 (source à vérifier)1 jeune fille dite Sappho de Lesbos au musée de Naples (Italie)2 carte des principaux lieux de la vie de Sappho3
html5 slider by WOWSlider.com v7.7

Introduction et récentes découvertes papyrologiques du début du XXIe siècle :

Sappho, Sapho, Sapphô, Psappha selon le dialecte de l'île de Lesbos, ou Psapphô selon le dialecte éolien, Sapfô, Saphon a vécu non pas à l'époque de l'Antiquité mais à la fin du VIIe siècle et au début du VIe siècle av. J.-C. soit aux temps archaïques ou au premier âge du fer !!! Elle naquit vers 630 avant notre ère sur l'île de Lesbos dans la mer Égée, " île détachée de l'Asie ". Peuplée par les Éoliens, habitants de la Côte d'Asie Mineure, Lesbos est le foyer d'une civilisation remarquée dès le VIIe siècle av. J.-C.. L'île est l'un des centres les plus créatifs de la musique et de la poésie, illustrée par les poètes lyriques, Terpandre de Lesbos, Arion et Alcée contemporains de Sappho.

Première poétesse de l'Occident, Sappho est également l'un des premiers poètes à exprimer en dialecte éolien, non pas la vie des dieux ou de personnages légendaires comme les raconte Homère au VIIIe siècle avant notre ère, mais la vie amoureuse avec beauté et franchise, sans doute la sienne. Autrement dit, les poèmes épiques, dans lesquels les aventures de héros liées à la volonté des dieux sont glorifiées, laissent la place aux poèmes lyriques, qui décrivent les tourments et les joies de l'individu, les excès de la passion. Sur les rives de l'Asie est inventée l'élégie pour exprimer les souffrances de l'amour.

Aucun manuscrit ne nous est resté de la poésie des temps archaïques. Seulement, des références littéraires éparpillées, des citations et des fragments cités quelques siècles après la mort de Sappho par les grammairiens, les métriciens, les historiens et par les critiques littéraires de l'Antiquité (voir l'index bibliosapphiste des auteurs anciens) témoignent de la vie, de la légende et de l'œuvre de Sappho. Autant dire que nous ne savons RIEN sur Sappho, mais de nombreux savants et philologues savent et www.saphisme.com se donne pour objectif d'entoiler leurs connaissances sapphiques... leurs convictions & parfois leurs doutes !!!

Saphisme.com constate avec regret que, depuis Mme Dacier née Lefèvre, traductrice de deux odes et de deux fragments au XVIIe siècle, , la France n'est plus à la pointe du progrès dans les études papyrologiques concernant l'oeuvre clairsemée et en débris de Sappho. Dans l'ouvrage de l'helléniste François Lasserre "Sappho une autre lecture" (Editrice Antenore, Padova, 1989), le nombre de références bibliographiques françaises ou francophones est dérisoire. Sa bibliographie mentionne 193 livres édités entre 1827 et 1987 dont seulement 17 livres français ou en français soit une proportion de 8,80 %.

L'Université de Cologne a publié sur le net en 2004 un "nouveau fragment de Sappho" avec images à l'appui qui a fait l'objet d'éditions papier aux USA. Un bloggeur entoile une traduction en français d'un certain  Langlois et la même information se propage sur le net. N'ayant pu vérifié la véracité de cet entoilage, je vous laisse le soin de mieux vous informer.

P.Köln

Inv. 21351+21376r Daniel, R. & M. Gronewald: Sappho, ZPE 147 (2004) 1–8

P.Köln Inv. 21351+21376r Daniel, R. & M. Gronewald: Lyrischer Text (Sappho-Papyrus) , ZPE 154 (2005) 7 –12

Sappho
litterature lesbienne
musée lesbien - L'origine du Monde de Courbet
saphisme-et-sexologie, dessin d'Ange et Damnation
Bibliographie saphique générale :

Bibliographie personnelle :


Liens saphiques :